Nouveaux articles

Pour accéder aux articles cliquer sur les titres en jaune.

Page d'accueil Contact

Voeux de Pâques
des musulmans aux chrétiens
Mis en ligne le 20 avril 2019

Incendie de Notre Dame de Paris
Message de la mosquée de Gennevilliers
Mis en ligne le 16 avril 2019

Islam et démocratie, rencontre avec Mustapha Cherif

Au cœur d’un pays éprouvé par la crise des « Gilets jaunes », chrétiens et musulmans s’interrogent : l’islam est-il compatible avec la démocratie?

Le philosophe algérien, Mustapha Chérif, viendra éclairer nos réflexions.
Dimanche 31 mars 2019, à 15h
à l’intérieur de la mosquée Ennour
81 rue Paul Vaillant Couturier - 92230 Gennevilliers

Mis en ligne le 4 mars 2019

Le dialogue islamo chrétien dans le cadre de "La Maison Islamo Chrétienne"

Depuis 25 ans, au sein de la Maison Islamo Chrétienne, des chrétiens et des musulmans expérimentent l’importance et la nécessité du dialogue. « Campus protestant » a filmé un entretien entre trois des membres du bureau : Mohammed Benali, Michel Jondot et Christine Fontaine.

A la question « qu’est-ce que selon-vous le dialogue islamo chrétien ? », Michel Jondot – en ouverture de cette vidéo – répond : « Le dialogue islamo chrétien, je ne veux pas savoir ce que c’est. Je connais des musulmans, nous œuvrons ensemble dans la société. Nous devenons des amis, des frères et je ne voudrais pas que ce soit pris dans des institutions aussi rigides que les religions auxquelles nous pouvons appartenir… » Mohammed Benali enchaîne : « Pour moi le dialogue islamo chrétien est un ensemble de liens de fraternité tissé à travers le temps. Des musulmans, des chrétiens mais aussi des athées cultivent ces liens à travers des actions qu’ils mènent ensemble. »

Pour accéder à la vidéo (11 minutes), cliquer sur ce lien :
https://campusprotestant.com/video/le-dialogue-islamo-chretien/
Mis en ligne le 1er mars 2019

Doléances des tisserandes de la Caravelle

On ne voit guère les femmes de banlieues parmi les « Gilets jaunes ». Les tisserandes de La Caravelle ont pourtant, elles aussi, des raisons de se plaindre. Elles acceptent de les faire entendre aux lecteurs de La Maison islamochrétienne.
Mis en ligne le 31 janvier 2019

Voeux des musulmans aux chrétiens pour Noël
Voeux en français et en arabe
Mis en ligne le 23 décembre 2018

Une béatification sous le signe de la rencontre
Hubert de Chergé


Les catholiques vont honorer les dix-neuf chrétiens qui ont perdu la vie par fidélité à un peuple dont ils se sont voulus solidaires. Alors que beaucoup d'Européens résidant en Algérie, par prudence, fuyaient le pays, bien des chrétiens sont restés pour vivre fraternellement l'épreuve d'un peuple éprouvé. Le Pape François a décidé de leur rendre hommage lors d'une béatification qui sera célébrée à Oran le 8 décembre. A cette occasion, Hubert de Chergé, le frère de Christian de Chergé, Prieur des 7 moines de Tibhirine, nous fait part de ses sentiments.
Mis en ligne le 4 décembre 2018

Nouveau dossier : La violence

On déplore, aujourd’hui, des violences entre les jeunes depuis l’école jusqu’à l’université. Le monde des adultes n’est pas davantage apaisé. Plus que jamais des femmes se plaignent des conditions qui leur sont faites dans la société, souvent même au sein de leurs familles. Hélas, les dimensions de la violence sont gigantesques. Les troupes de Daesh massacrent les populations du Proche-Orient et sèment la terreur et la mort dans tous les coins de l’univers.

Si les armes se taisaient, la violence continuerait à traverser l’histoire comme une étincelle prête à relancer l’incendie. Un système économique particulièrement injuste continuerait à accroitre le nombre des victimes de la faim et de la soif. Faut-il désespérer ? Rousseau prétendait que, par nature, la condition humaine était bonne et que la vie en société la pervertissait. Serait-il possible de retrouver cet état de bonheur initial en-deçà des blessures de l’histoire ?

En réalité, le dieu de Rousseau n’est le Dieu ni des chrétiens ni des musulmans. Qui est Dieu, aux yeux du croyant, musulman ou chrétien ? Mieux vaut se demander : qui sont ceux qui croient en Lui, tant il est vrai que le créateur est inséparable de ses créatures ? Sont croyants ceux qui reconnaissent qu’ils ont à trouver le chemin où Dieu parle. Sont croyants ceux qui sont à l’affût des signes que Dieu leur adresse. Sont croyants ceux qui s’efforcent de répondre aux appels qu’ils reçoivent de leur Seigneur. Sont croyants ceux qui savent inventer et poser les actes qui font reculer la barbarie, grandir la joie de la rencontre. Sont croyants ceux qui savent inventer la paix.

Violence et souffrance

Fatima Tayab ce fait l’écho de la tristesse des femmes de La Caravelle au spectacle des violences dans le monde et dans le pays :
Triste époque
Fatima Tayab


Nibras Cheyhad n’est pas seulement philosophe mais poète. Ce texte qu’il nous livre laisse deviner le drame des Syriens dont il a été témoin :
Dans les récits de la mort et des métamorphoses du cadavre
Nibras Chehayed


Un double regard

Le regard d’un philosophe, l’Algérien Mustapha Chérif s’efforce de réfléchir sur le lien entre les religions et la violence :
Les religions trahies par les violents
Mustapha Cherif


Le regard d’un islamologue, Olivier Carré apporte des éclaircissements sur les rapports entre divers courants qui, traversant l’islam et la population française, entretiennent la violence.
Extrémistes isamiques et anti-islam : même langage
Olivier Carré

Vivre l'altérité

La rencontre d’Israël et de la Palestine, voici 60 ans, a déclenché un cruel conflit qu’évoquent les chrétiens de la région :
Kaïros

La rencontre de l’islam et de la laïcité française soulève des questions difficiles. Sadek Sellam le fait apparaître à propos d’un livre récent :
L'islam une religion française ?
Sadek Sellam


Les leçons de l'histoire

Y eut-il jamais une période où l’humanité a connu la paix ? A s’en tenir à l’histoire des deux siècles précédents, on ne peut qu’en douter. Il y aurait de quoi se désespérer si l’on négligeait de voir, dans le même temps, des forces non-violentes s’opposer aux forces de mort.

Christine Fontaine rappelle les drames qui se succèdent depuis l’aube de la modernité :

Dieu ! Quelle histoire !
Christine Fontaine


Michel Jondot tente de déceler les efforts de ceux qui, dans le même temps, ont résisté et résistent encore pour juguler la barbarie :
Histoire de prophètes et de poètes
Michel Jondot

La rubrique de Maître Maurice Buttin
Violence en Palestine

Mis en ligne le 17 novembre 2018

Nouveau dossier : Amour et amitié

Une rue, dans une ville des Hauts-de-Seine, a un aspect assez particulier. Du côté des numéros pairs s’alignaient autrefois des petits pavillons comme on en voit partout, abritant des familles d’origine européenne. Du côté des numéros impairs se trouvaient des garages qui furent démolis. Lorsqu’ils apprirent qu’on allait y construire des maisons pour abriter des familles maghrébines ou africaines, les habitants du côté pair construisirent une barrière au milieu de la chaussée de façon qu’on ne puisse pas traverser la rue ni courir le risque de se rencontrer.

Dans bien des écoles où la majorité des élèves sont d’origine musulmane, on fait parfois, dès l’enfance, l’expérience d’une véritable hostilité. Certains des jeunes musulmans qui vont à la mosquée s’en prennent aux autres, particulièrement à ceux qui vont au catéchisme ; on se moque cruellement de ceux qui mangent du porc à la cantine. On harcèle les petits chrétiens pour qu’ils quittent une religion qu’ils considèrent comme méprisable.

Dans un pays où la mixité est la règle, nécessairement l’amour peut naître entre jeunes gens et jeunes filles de familles spirituelles différentes. Cet amour est en danger, moins à cause des interdits religieux qu’à cause des parents qui ne supportent pas que leur progéniture quitte l’univers culturel dans lequel elle a été élevée.

Amour et amitié seraient-ils en danger ? (...)

Dans le monde chrétien

L’Eglise perd-elle son pouvoir sur les consciences ? On pourrait le penser si l’on en croit les analyses de deux historiens. « Amour, sexe et pouvoir ». Christine Fontaine présente leur livre :
Les révolutions de l'amour
Christine Fontaine


En réalité, en lisant le témoignage de J.C. Valomet, il faut peut-être reconnaître que l’appartenance chrétienne se reconnaît moins dans la fidélité à une pratique que dans le souci de créer des relations :
Amitiés sans frontières
Jean-Claude Valomet


On s’aperçoit, en tout cas, qu’en notre pays la pensée chrétienne est solide. En témoignent le livre de Guy Lafon , « L’Autre Roi », dont Michel Jondot fait le compte rendu, et l’article de Marie-Reine Mezzaroba (« Amour et jalousie ») :
L'Autre roi
Michel Jondot


Amour et jalousie
Marie-Reine Mezzaroba

Dans le monde musulman

A ceux qui seraient tentés de penser que les violences des djihadistes de notre temps ont leur source dans la Révélation musulmane, deux articles apportent un beau démenti. Mohammed Benali expose « Le message d’amour dans le Coran » et Saed Jazari Mamoei, un Professeur de l’Université des Religions, enseignant à l’Institut Catholique porte un « regard sur l’amitié et l’amour dans l’ islam » :
Le message d'amour du Coran
Mohammed Benali


Un regard sur l'amitié et l'amour en islam
Saeid Jazari Mamoei

La morale musulmane n’est pas loin de l’Evangile si l’on en croit Abou Hayyan Tawhidi, un philosophe du 4ème siècle de l’Hégire (Xème siècle) dont nous parle Saddek Sellam :
L'amitié selon Abou Hayyen Tawhidi
Sadek Sellam


Nos amies musulmanes de La Caravelle vivent une expérience d’amitié dont Christine Fontaine se fait l’écho :
Des liens se sont noués
Des musulmanes de La Caravelle

La rubrique de Maître Maurice Buttin
Quid de l'amour et religions dans le conflit israélo-palestinien ?

Mis en ligne le 15 novembre 2018

Voeux des chrétiens aux musulmans pour l'Aïd el Kebir
Voeux en français et en arabe
Mis en ligne le 21 août 2018

Les thés de Gennevilliers - Rencontre de l'été 2018
Antisémitisme et islamophobie, autour du "Manifeste des 300"


Plus de 250 personnalités ont publié un « Manifeste contre le nouvel antisémitisme ». On y condamne ceux qui ont trouvé « dans l’antisionisme l’alibi pour transformer les bourreaux des Juifs en victime de la société ». Et, surtout, les auteurs du texte somment les musulmans de supprimer du Coran certains versets dont ils font une interprétation tendancieuse. Sadek Sellam a protesté : il a rédigé un article qui a fait réfléchir les participants aux Thés de Gennevilliers. Ils en ont fait le compte-rendu. Nous transmettons ces trois documents

Mis en ligne le 18 août 2018

Voeux des chrétiens aux musulmans pour l'Aïd
Voeux en français et en arabe
Mis en ligne le 15 juin 2018

Les thés de Gennevilliers - Rencontre du printemps 2018

Les rencontres autour des « Thés de Gennevilliers » font apparaître la souffrance des musulmans de France. Quoi qu’ils disent ou quoi qu’ils fassent, leurs propos et leur comportement sont suspectés.

Rappel : Depuis le début de l'année 2016, autour de la mosquée de Gennevilliers (ville de la banlieue Nord de Paris), un groupe d'une douzaine de personnes se réunit régulièrement. Il est composé d’hommes et de femmes, de musulmans, de chrétiens ou d’agnostiques. Ils ont pour but d’ôter les masques et de tenter de se faire face en vérité. Ils s’efforcent maintenant d’élargir l’horizon en mettant en ligne leurs échanges.


Mis en ligne le 17 mai 2018

Voeux des musulmans aux chrétiens pour la fête de Pâques
Voeux en français et en arabe
Mis en ligne le 31 mars 2018

Nouveau dossier : Figures d'hospitalité
au carrefour des religions


Une maison a des murs : elle permet qu’on s’enferme et se protège. Une maison a des portes : elle permet qu’on s’ouvre à ceux qui y frappent ; elle devient alors lieu d’hospitalité. On peut considérer que les religions, christianisme et islam en particulier, sont comme des maisons. Il arrive qu’elles se replient à l’intérieur de leurs clôtures dogmatiques, morales ou rituelles : on a peur que le contact avec autrui n’altère la pureté du message auquel on se réfère. Il est arrivé que, loin de se tenir à l’écart, musulmans et chrétiens s’ouvrent les uns sur les autres.

« La Maison islamochrétienne » : l’expression fait entendre qu’entre nous, chrétiens et musulmans de France, l’Esprit s’infiltre et nous traverse : chacun peut puiser chez l’autre de quoi assouvir sa soif de Dieu. « Que trouverons-nous au fond du puits ? » demandait Christian de Chergé à son partenaire musulman - ils étaient alors plongés ensemble dans la lecture de leurs textes sacrés ; « L’eau de Dieu », lui fut-il répondu. Nous voudrions voir naître dans notre pays ces lieux où la foi des uns désaltère celle des autres. Ils sont déjà nés et ce numéro de nos cahiers met en valeur le témoignage de personnalités qu’on peut considérer comme annonciatrices d’un monde nouveau.

Bien sûr, les musulmans et les chrétiens de France ont du chemin à faire : on se méprise souvent. La France, comme les maisons ont des murs, a des frontières que d’aucuns voudraient fermer. N’hésitons pas à pénétrer chez les uns et les autres ; ouvrons nos portes non pas pour conquérir un partenaire mais pour être fidèles, les uns avec les autres, à ce que Georges Bernanos appelait « la vocation spirituelle de la France ».

La fenêtre ouverte

Cette méditation de Nibras Chehayed est une bonne introduction à ce dossier. Nibras est un réfugié syrien qui, jusqu’à une date relativement récente, a vécu dans un pays où musulmans et chrétiens se sentaient chez eux sur une même terre. Qui pourra faire renaître cette convivialité perdue ? Les « figures d’hospitalité » évoquées dans ce numéro laissent entendre que l’espoir n’est pas vain :
Frans Van der Lugt martyre assiégé...
Nibras Chehayed

Les uns chez les autres

Youakim Moubarak, un prêtre libanais, a partagé avec Louis Massignon la conviction que musulmans et chrétiens du Proche-Orient vivent les uns avec les autres en partageant la même arabité dont Mohammed fut le premier homme :
L'islam vu par Massignon et Moubarak...
Boutros Hallaq


Présent au cœur des combats pour l’indépendance de l’Algérie, militant pour les Palestiniens expulsés de leurs maisons, marqué par sa rencontre avec Louis Massignon, Vincent Mansour Monteil, parce qu’il se sentait chez lui au milieu des musulmans, en est venu à se convertir à l’islam :
Vincent Mansour Monteil
Sadek Sellam


Mustapha Cherif rend hommage au Père Michel Lelong. Les musulmans qui l’ont rencontré le considèrent comme l’un des leurs :
Michel Lelong une figure du dialogue
Mustapha Cherif


A en croire l’histoire de certaines personnalités, il est un lieu où, par-delà les différences qui distinguent, on peut vivre les uns chez les autres :
Portes ouvertes
Michel Jondot

Hommage à Ali Merad

En juin dernier mourait Ali Merad, belle figure de la rencontre islamochrétienne à laquelle Sadek Sellam rend hommage :
Un grand isamologue Ali Merad
Sadek Sellam


Michel Lelong apporte son témoignage sur son ami qu’il avait bien connu. Il avait préfacé son livre sur Charles de Foucauld dont on peut lire ici quelques passages :
Ali Merad et les chrétiens
Michel Lelong

Entre deux rives

La figure de Christian de Chergé, Prieur de Tibirhine, est honorée par les Français. Il a voulu franchir la Méditerranée pour rejoindre des musulmans « dans leur propre démarche vers Dieu ».  :
Christian de Chergé et l'islam
Thierry Becker

Questions impertinentes
- D'un musulman à un chrétien : Les musulmans au service de l'humanitaire laïc ?
- D'un chrétien à un musulman : La colonisation, un crime contre l'humanité

La rubrique de Maître Maurice Buttin
Carrefour des religions en Palestine

Mis en ligne le 31 mars 2018

Mes tissages à la Caravelle
des musulmanes de l'atelier de tissage


Le CCFD Terre Solidaire organise une campagne chaque année pendant le Carême, dans toutes les paroisses de France. En 2018, il a voulu que l'expérience de notre atelier à la Caravelle (Villeneuve-la-Garenne) soit connue. Grâce à lui, « la Maison Islamo Chrétienne » a construit un diaporama : des musulmanes de l’atelier nous présentent leurs œuvres, nous parlent de leur vie et nous disent leur attente.



Mis en ligne le 28 février 2018

Une nouvelle rubrique :
Les thés de Gennevilliers


Depuis le dévut de l'année 2016, autour de la mosquée de Gennevilliers (ville de la banlieue Nord de Paris), un groupe d'une douzaine de personnes se réunit régulièrement. Il est composé d’hommes et de femmes, de musulmans, de chrétiens ou d’agnostiques. Ils ont pour but d’ôter les masques et de tenter de se faire face en vérité. Ils s’efforcent maintenant d’élargir l’horizon en mettant en ligne leurs échanges.

Depuis quelques temps on parle beaucoup d’islamophobie. Nous nous refusons à un simple comportement de tolérance à l’égard de ceux dont le comportement nous gêne. Il ne nous suffit pas de nous en tenir à une morale négative. Nous désirons nous rapprocher les uns des autres en cherchant le moyen de nous parler en frères : entre frères on n’a pas la tentation de se cacher. On sait se parler en vérité, sans craindre d’être mal jugés.

Ces débats se déroulent à la mosquée de Gennevilliers. On nous y sert un thé délicieux : c’est un fait qui donne son titre à cette rubrique.
Pour accéder au premier débat mis en ligne, cliquer sur le lien ci-dessous.


Les affaires "autour" de Tariq Ramadan

Mis en ligne le 20 février 2018

Archives 2017
Archives 2016 Archives 2015 Archives 2014
Archives 2013 Archives 2012 Archives 2011
Archives 2010 Archives 2009 Archives 2008