Nouveaux articles

Pour accéder aux articles cliquer sur les titres en jaune.

Page d'accueil Contact

Joyeuses fêtes de Noël !
Voeux des musulmans de la Maison Islamo Chrétienne

Mis en ligne le 24 décembre 2017

Nouveau dossier : Les religions et le corps

La question du corps est importante à notre époque : des questions graves sont posées en même temps aux musulmans et aux chrétiens. Elles touchent à l’amour humain, à la naissance, à la mort. Les désunions se multiplient. Les découvertes de notre temps permettent de contrôler les naissances. La libération de l’avortement heurte bien des catholiques. Des lois nouvelles blessent les convictions de beaucoup. Devant l’accès au mariage des homosexuels, de nombreuses foules ont défilé dans Paris pour protester. On en vient à contester l’opposition du masculin et du féminin. Bientôt sera sans doute étudiée au Parlement l’autorisation d’euthanasier les malades qui en feraient la demande.

Ces problèmes, évidemment, sont posés aux responsables politiques et à divers experts : médecins, psychanalystes, philosophes. Ils sont présents, bien sûr, à nos consciences de croyants. La Maison Islamochrétienne s’interdit de dire ce qui est bien et ce qui ne l’est pas. Elle souhaite seulement que personne ne fasse de ses convictions une loi absolue qui s’imposerait à tous. Chrétiens et musulmans, nous voulons nous respecter mutuellement et, ensemble, respecter toutes les familles d’esprit dans la mesure où elles ne font pas obstacle à la vie commune.

En réalité, il nous faut constater que le corps, nous tourne vers autrui. Il nous permet d’appeler au secours, aux heures de détresse. Il nous permet d’entendre ce que peut signifier le fait de ne pas avoir de toit ou d’être contraint de mendier pour ne pas mourir de faim. Il nous permet d’aimer.

Réflexions de croyants

On reconnaît le musulman aux mouvements de son corps lors de la prière rituelle :
La place du corps dans la foi musulmane
Mohammed Benali


La représentation d’un corps supplicié sur une croix est le signe d’une appartenance au christianisme.  :
L'Eglise la morale et le corps
Michel Jondot


Nos messages religieux ne sont pas désincarnés : il font place au corps, ils l’honorent.

Trois regards

Le corps est le lieu de rencontre entre un malade et son thérapeute 
Le corps vu par un médecin
François Larue


Il est pris dans le langage, à en croire la psychanalyse :
Le corps vu par une psychanalyste
Marianne Ziadé


Il est, dans la modernité, l’objet de questions difficiles : l’opposition du masculin au féminin est contestée par certains penseurs. Un philosophe s’efforce de nous faire comprendre :
Le corps en trouble, Judith Butler
Nibras Chehayed

Paroles de femmes

Les femmes enfantent. Cette particularité fait naître une certaine complicité par-delà les générations, les cultures ou les religions.

Une intellectuelle musulmane s’interroge devant le corps mourant de celle qui l’a enfantée. :

Le cops de ma mère,
Fawzia Zouari

Christine Fontaine


Une théologienne chrétienne médite sur son expérience d’accouchement :
Les douleurs de l'enfantement
Anne-Sophie Vivier-Muresan

Des musulmanes d’une cité font part de la manière dont le corps leur permet d’être en contact avec Dieu :
Le corps féminin
Des musulmanes de La Caravelle

Questions impertinentes
- D'un musulman à un chrétien : L'Eglise et le FN
- D'un chrétien à un musulman : Pas de violence en islam ?

La rubrique de Maître Maurice Buttin
Le corps, le sexe, les violences sexuelles en Palestine occupée

Dans la rubrique "Réflexion"
Aperçu sur la fraternité en islam
Sadek Sellam

Mis en ligne le 7 décembre 2017

Nouveau dossier : Le Pardon

Après l’assassinat d’un prêtre pendant la célébration de la Messe, cet été à St Etienne de Rouvray, quarante-deux personnalités musulmanes ont pris la parole à propos des événements perpétrés par des terroristes se réclamant de l’islam. Ils ont voulu rompre le silence de leurs coreligionnaires face à la succession des crimes commis au nom du Coran. Ce faisant, ils s’efforçaient d’éviter une déchirure dans le pays entre les musulmans de France et l’ensemble des citoyens. Le mot n’a pas été employé mais leur démarche avait une allure de repentance.

Repentance : le mot désigne les demandes de pardon qui se multiplient dans l’Eglise depuis quelques décennies. La France tout entière, elle aussi, se repent de ses complicités, lors du gouvernement de Vichy, avec le régime nazi. Les lieux de « mémoire » sont nombreux et « Le Musée de la Shoah », ouvert à Paris en 2005, maintient le souvenir du génocide des années 40. N’y a-t-il pas quelque chose de trouble dans le fait de considérer ses fautes et ses torts ? « Il y a des contritions plus sales que les péchés » disait Péguy. Bien des croyants quittent leurs religions parce qu’ils considèrent qu’on a fait de Dieu un juge impitoyable qui scrute les reins et les cœurs (« Dieu était dans la tombe et regardait Caïn »).

Augustin parlait de « ver rongeur » pour désigner le mal qui tourmente la conscience. Le remords est-il évitable ? Il s’empare de ceux qui ont enfreint la loi mais, sans loi, aucune vie humaine n’est possible. En réalité le recours au pardon est le vrai remède à la culpabilité. Il permet au fautif d’être en paix avec lui-même : il convient que les croyants se débarrassent des fausses images d’un Dieu qui condamne. Aux yeux des musulmans Il est toute miséricorde. Aux yeux des chrétiens Il se dépouille de toute Puissance et, par Jésus et en Lui, Il devient notre frère. Forts de cette conviction, réjouissons-nous lorsqu’un peuple ou une religion font œuvre de repentance. Ils travaillent pour la paix et, loin de s’abaisser, le sachant ou non, ils rendent hommage au Seigneur des croyants.

Réflexions sur le pardon

Le pardon est une notion religieuse qu’on trouve aussi bien en islam qu’en christianisme. Une fois de plus Mustapha Chérif nous fait profiter de sa vaste culture théologique : le pardon, facteur de civilisation, a une place importante dans le Coran et il circule à travers l’histoire :
L'islam et le pardon
Mustapha Cherif


Michel Jondot nous rappelle que, dans la Révélation chrétienne, le pardon ne peut se comprendre sans se référer à la Loi. Le rapport de la Loi au pardon est assez semblable à celui de la Mort à la Résurrection :
La faute et le pardon
Michel Jondot


Le pardon a également sa place dans la philosophie profane. Nibras Chehayed en apporte le témoignage en nous présentant la pensée de Jacques Derrida :
A l'épreuve de l'impossible...
Nibras Chehayed

Le pardon dans les conflits politiques

Au moins depuis 1948, la violence déchire les populations résidant en Terre Sainte. Comment les chrétiens arabes de cette région du monde réagissent-il ?
Pardonner pour être libéré
Sabeel


Le 20ème siècle a été marqué par les graves conflits qui ont traversé l’Algérie après avoir opposé celle-ci à la France. Monseigneur Henri Teissier a vécu depuis la première heure cette période de l’histoire au cours de laquelle l’Eglise, dont il était l’Archevêque, a partagé les souffrances d’un peuple.
Comment peut-on pardonner?
Monseigneur Teissier


La France doit-elle faire acte de repentance à l’égard de l’Algérie pour les « actes de barbarie » qu’elle y a commis ? Un candidat aux élections présidentielles parle de « crime contre l’humanité » : est-ce excessif  ? Saddek Sellam nous fait part de ses réactions :
Appeler les choses par leur nom
Sadek Sellam


Il était impossible de concevoir ce numéro sans faire allusion à la Commission de Réconciliation initiée par Monseigneur Desmond Tutu et Nelson Mendela. Luc-André Leproux nous rappelle la situation 
Trust, the road to reconciliation
Luc-André Leproux

Figures de pardon

Le pardon n’est pas d’abord un sujet de réflexion. Il s’incarne dans des figures singulières, quelquefois en des personnes militantes ou héroïques mais le plus souvent d’une manière humble et cachée. On a interrogé des femmes d’une cité ; elles ont bien voulu répondre :
L'islam religion du pardon
Des musulmanes de La Caravelle


Un véritable artisan de réconciliation vient de mourir : Lucien Bitterlin ; Jean-Michel Cadiot lui rend hommage en évoquant son action :
Hommage à Lucien Bitterlin
Jean-michel Cadiot


Bien sûr, parler du pardon dans un contexte islamochrétien, c’est évoquer Abd-El-Kader. Loïc Barrière a accepté de se charger de cette tâche :
L'émir Abd-El-Kader et le pardon
Loïc Barrière

Questions impertinentes
- D'un musulman à un chrétien : Les musulmans sont méprisés
- D'un chrétien à un musulman : Nourriture, islam et laïcité

La rubrique de Maître Maurice Buttin
Pardon et réconciliation après 50 ans d’occupation ?

Mis en ligne le 7 octobre 2017

Aïd Al Adha 2017! Les chrétiens de la Maison Islamo Chrétienne
Mis en ligne le 1er septembre 2017

Le corps vu par un artiste
Mehdi Dominique Doulain

Mehdi Dominik Doulain est un musulman converti. Cet artiste a sur l’Islam un jugement qui ne sera pas partagé par tous les lecteurs : tant mieux s’il fournit une occasion de dialoguer.
Mis en ligne le 26 juin 2017

Aïd moubarak !
Nuit du Destin et Aïd 2017
Les chrétiens de la Maison Islamo Chrétienne

Mis en ligne le 20 juin 2017

Hommage à Ali Mérad
Sadek Sellam

Le grand islamologue Ali Mérad s’est éteint le 23 mai à Lyon. Avec lui disparait un des rares spécialistes de l’Islam contemporain qui s’était occupé très tôt des problèmes des musulmans en France.
Mis en ligne le 16 juin 2017

Nouveau dossier : L'art et les religions

Le monde entier a été ébranlé lorsqu’en mars 2001 les talibans ont détruit en Afghanistan trois immenses statues de Bouddha construites sans doute voici 15 siècles. Un scandale analogue s’est produit en avril 2003 lorsque les troupes américaines ayant pris Bagdad ont laissé des occidentaux piller l’étonnant musée de la ville : on a vu disparaître des œuvres sumériennes vieilles de plusieurs millénaires. L’antique cité de Palmyre, en plein désert de Syrie, avait laissé de belles traces qui chaque année attiraient des foules de visiteurs. En août 2015 l’Etat-Islamique a saccagé les monuments qui avaient triomphé des épreuves du temps et qui maintenaient sous le regard des œuvres belles nous venant d’un lointain passé.

Quand ces événements se produisent on a l’impression d’être témoins d’un sacrilège. La vie en société s’est toujours organisée en fonction des échanges entre les personnes. Le laboureur et l’artisan se communiquent entre eux les fruits de leurs travaux ; ils ont besoin l’un de l’autre pour faire face à la faim et au froid chaque jour. Mais toute civilisation est née du fait que des personnes humaines ont su dépasser le quotidien et créer des formes qui ne répondent pas à un besoin immédiat. L’art, à l’intérieur d’une culture particulière, témoigne que l’humanité a toujours cherché à franchir les limites qui la définissent.

Deux traditions artistiques
Le message de l’Evangile comme celui du Coran seraient-ils parvenus jusqu’à nous s’ils n’avaient été transmis que par des juristes ou des théologiens ? Sadek Sellam présente le travail des artistes tout au long de l’histoire de l’islam. Michel Jondot évoque la volonté chrétienne de rendre visible l’invisible.
Un certain regard Michel Jondot
Aperçu sur l’art arabo-musulman Sadek Sellam

Arts et Écritures saintes
« La vocation artistique et la vocation prophétique n’exigent-elle pas la même réceptivité ? » (Pierre de Grauw)
La vie de Pierre de Grauw qui s’est éteint récemment mérite qu’on lui rende hommage. Son œuvre témoigne que l’Ecriture l’a conduit à entendre la voix qui fait les prophètes. Et les lettres des mots prononcés par le Prophète de l’islam, grâce au roseau du calligraphe bien connu (Abdallah Akar), charment les regards.
Autour des lettres et des rencontres Abdallah Akar
Hommage à Pierre de Grauw Michel Jondot

A l’épreuve du réel
« La beauté ne peut être une échappatoire qui nous déconnecterait de toute la réalité. » Trois expériences illustrent ce propos de Bernard Folliet :
- Les musulmans de Gennevilliers ont su faire une œuvre belle en construisant leur mosquée.
- En un lieu où se réfugient exclus et sans abris, Nedjma fait jaillir de la beauté.
- Dans une cité, au Nord de Paris, des femmes maghrébines travaillent avec des artistes.
Mieux que la Joconde, Bernard Folliet
La beauté d’un minaret, Mohammed Benali
« Le Petit Nanterre », Nedjma Belhadj
Arts et fraternité, Christine Fontaine

L’art en Pale
Le peuple qui souffre en Palestine est héritier d’une longue histoire qui a laissé des traces artistiques remarquables. Il est aujourd’hui capable de donner corps à de grands poètes. Boutros Hallaq nous brosse la figure de Mahmoud Darwich, le poète palestinien.
Pour Mahmoud Darwich, qui est Jésus ? Boutros Hallaq

Questions impertinentes
- A propos du burkini (1)
- Toujours à propos du burkini (2)

La rubrique de Maître Maurice Buttin
Les Palestiniens et l'Au-delà

Mis en ligne le 16 juin 2017

Nouveau dossier : L'art et les religions

Le monde entier a été ébranlé lorsqu’en mars 2001 les talibans ont détruit en Afghanistan trois immenses statues de Bouddha construites sans doute voici 15 siècles. Un scandale analogue s’est produit en avril 2003 lorsque les troupes américaines ayant pris Bagdad ont laissé des occidentaux piller l’étonnant musée de la ville : on a vu disparaître des œuvres sumériennes vieilles de plusieurs millénaires. L’antique cité de Palmyre, en plein désert de Syrie, avait laissé de belles traces qui chaque année attiraient des foules de visiteurs. En août 2015 l’Etat-Islamique a saccagé les monuments qui avaient triomphé des épreuves du temps et qui maintenaient sous le regard des œuvres belles nous venant d’un lointain passé.

Quand ces événements se produisent on a l’impression d’être témoins d’un sacrilège. La vie en société s’est toujours organisée en fonction des échanges entre les personnes. Le laboureur et l’artisan se communiquent entre eux les fruits de leurs travaux ; ils ont besoin l’un de l’autre pour faire face à la faim et au froid chaque jour. Mais toute civilisation est née du fait que des personnes humaines ont su dépasser le quotidien et créer des formes qui ne répondent pas à un besoin immédiat. L’art, à l’intérieur d’une culture particulière, témoigne que l’humanité a toujours cherché à franchir les limites qui la définissent.

Deux traditions artistiques
Le message de l’Evangile comme celui du Coran seraient-ils parvenus jusqu’à nous s’ils n’avaient été transmis que par des juristes ou des théologiens ? Sadek Sellam présente le travail des artistes tout au long de l’histoire de l’islam. Michel Jondot évoque la volonté chrétienne de rendre visible l’invisible.
Un certain regard Michel Jondot
Aperçu sur l’art arabo-musulman Sadek Sellam

Arts et Écritures saintes
« La vocation artistique et la vocation prophétique n’exigent-elle pas la même réceptivité ? » (Pierre de Grauw)
La vie de Pierre de Grauw qui s’est éteint récemment mérite qu’on lui rende hommage. Son œuvre témoigne que l’Ecriture l’a conduit à entendre la voix qui fait les prophètes. Et les lettres des mots prononcés par le Prophète de l’islam, grâce au roseau du calligraphe bien connu (Abdallah Akar), charment les regards.
Autour des lettres et des rencontres Abdallah Akar
Hommage à Pierre de Grauw Michel Jondot

A l’épreuve du réel
« La beauté ne peut être une échappatoire qui nous déconnecterait de toute la réalité. » Trois expériences illustrent ce propos de Bernard Folliet :
- Les musulmans de Gennevilliers ont su faire une œuvre belle en construisant leur mosquée.
- En un lieu où se réfugient exclus et sans abris, Nedjma fait jaillir de la beauté.
- Dans une cité, au Nord de Paris, des femmes maghrébines travaillent avec des artistes.
Mieux que la Joconde, Bernard Folliet
La beauté d’un minaret, Mohammed Benali
« Le Petit Nanterre », Nedjma Belhadj
Arts et fraternité, Christine Fontaine

L’art en Palestine
Le peuple qui souffre en Palestine est héritier d’une longue histoire qui a laissé des traces artistiques remarquables. Il est aujourd’hui capable de donner corps à de grands poètes. Boutros Hallaq nous brosse la figure de Mahmoud Darwich, le poète palestinien.
Pour Mahmoud Darwich, qui est Jésus ? Boutros Hallaq

Questions impertinentes
- D'un musulman à un chrétien : Les chrétiens et l'extrême droite
- D'un chrétien à un musulman : DAECH et le Coran

La rubrique de Maître Maurice Buttin
Art et religions en Palestine

Mis en ligne le 15 juin 2017

Voeux des chrétiens aux musulmans pour le Ramadan
Mis en ligne le 26 mai 2017 2017

Extrémismes islamiques et extrémismes anti-islam : même langage
Olivier Carré

On parle beaucoup des musulmans de France en cette période d'élections. Les discours que l'on entend véhiculent des termes dont on comprend mal le sens: islamisme, salafisme, djihadiste; on parle d'associations ou de mosquée dangereuses sans qu'on en précise les objectifs. Olivier Carré, un islamologue particulièrement sérieux, à partir de recherches très minutieuses, nous propose des éclaircissements.
Mis en ligne le 3 mai 2017

Voeux de Pâques des musulmans aux chrétiens
Saad Abssi et Mohammed Benali

Mis en ligne le 15 avril 2017

" Appeler les choses par leurs noms " (visite d'E. Macron en Algérie)
Sadek Sellam

En présentant à Alger la colonisation comme un crime contre l’humanité, Emmanuel Macron a soulevé bien des critiques. Un intellectuel franco-algérien, Sadek Sellam, nous fait part de son jugement d’historien.
Mis en ligne le 15 mars 2017

Avant les élections
La Maison Islamo Chrétienne

Tous les Français sont à l’écoute des candidats à l’élection présidentielle : qui est le plus capable de faire reculer le chômage, d’assurer la sécurité, de faire reculer la pollution et sauver la planète, de faire reconnaître en Europe et dans le monde la place que doit tenir la France ? En qui faire confiance ?
La Maison Islamochrétienne, elle aussi est attentive aux propos tenus. Elle s’interroge, bien sûr, sur la manière dont on envisage la place de l’Islam en France.

Mis en ligne le 27 février 2017

Voeux des musulmans pour Noël
Mis en ligne le 24 décembre 2016

Nouveau dossier : Misogynie et religions
En Occident, les femmes revendiquent la liberté et l’égalité promises à tous dans une société démocratique. Mais les femmes sont moins nombreuses que les hommes à exercer les fonctions de chefs d’entreprise, de chefs de parti ou de députés. On dénonce cela comme une ségrégation. Les grandes religions ne condamnent pas ces phénomènes. Mais elles tolèrent peu qu’ils se déroulent en leurs seins.

Dans l’Eglise catholique, les femmes sont tenues à l’écart de la prêtrise et la morale conjugale les enferme dans les interdits d’un autre âge. Ceci ne va pas sans protestation. De profonds désaccords se manifestent en islam dans les familles et la société. Les maris parfois affirment, en se réclamant du Coran, que leurs épouses doivent se soumettre à eux. En réalité, bien des jeunes femmes ne font pas la même lecture du Livre et revendiquent une liberté qui crée des ruptures. La question du voile, elle aussi, est problématique. Pour les unes, symptôme d’aliénation et soumission aux injonctions des courants islamistes, le port de ce fameux voile est pour les autres le fruit d’une décision qui n’est pas seulement un acte de foi mais le signe d’une véritable autonomie.

La Maison islamo chrétiennes se fait l’écho de différentes opinions. Elle n’a pas de réponse tranchée face à ces questions. Elle pense néanmoins qu’il est important de faire entendre les convictions des unes et des autres. L’écoute est le chemin à prendre pour arriver à une société apaisée.

Musulmanes en France
- A la mosquée En Nour : la femme musulmane en terre d'immigration,
Mohammed Benali

- Musulmanes immigrées, Fatima Tayab

Femmes engagées
- Les carmélites de Mazille : le fruit d'un charisme, des carmélites
- Une femme noire : Angela Davis, Georges Baguet
- Protestations féminines, Michel Jondot

Paroles de théologien(e)s
- Une lecture de la Bible, Anne-Sophie Vivier Mureçan
- La femme en islam, ontologie et histoire, Sadek Sellam
- A propos du "Déni", Joseph Moingt

Questions impertinentes
- D'un musulman à un chrétien : L'autoritarisme clérical
- D'un chrétien à un musulman : Le faux concept d'islamophobie ?

La rubrique de Maître Maurice Buttin
La femme palestinienne

Mis en ligne le 2 décembre 2016

Nouveau dossier : Pour un islam de France ?
La France traverse une période difficile. Les citoyens ne croient plus à l’efficacité des partis et le peuple de gauche, après avoir éliminé Sarkozy, s’avère déçu de la politique de l’actuel Président. La confiance que les Républicains mettaient en leurs leaders est ébréchée. Dans ce contexte, le FN, avec un programme qui tourne le dos à l’Evangile, prend de l’ampleur même parmi les chrétiens. Pour ce parti nationaliste et totalitaire, l’islam est la bête à rejeter loin de nos frontières. Les Français d’origine européenne se laissent convaincre et Madame Le Pen fait grandir son parti avec son islamophobie.

Certes, en certains quartiers, quelques français d’origine européenne sont très minoritaires, entourés par des populations originaires d’un pays musulman, particulièrement nombreuses. Paradoxalement ces Français d’origine européenne se sentent étrangers dans l’Hexagone : on est acculé à vivre au rythme de l’islam. Les enfants sont souvent victimes de cette situation. Le niveau scolaire y est plus bas que dans d’autres endroits et les enfants non-musulmans se font parfois insulter. On les traite de porcs et on essaye de les convertir.

On pourrait multiplier le nombre des situations conflictuelles qu’il ne s’agit pas de nier : on aurait tort d’ignorer les difficultés de quelques-uns. Néanmoins on aurait tort également de faire porter le poids de cette situation aux seuls disciples de l’islam. (...) Islam de France ou islam en France ? Malgré quelques heurts, malgré l’islamophobie croissante des populations d’extrême droite, l’islam a trouvé sa place « à la table de la République ». Des instances représentatives se mettent en place qui savent éduquer les consciences pour que les musulmans entrent dans la société laïque qu’ils ont rejointe. Dans les quartiers des villes ou des banlieues les mosquées sortent de terre et permettent à l’islam de vivre, malgré tout, dans une certaine dignité.

L'Islam en voie d'institutionnalisation
- A la recherche d'une instance représentative
- Le CORIF, Mohammed Zeïna
- L'UOIF et le CFCM, Ladj Thami Breze

Le vis-à-vis de l'islam et de l'Eglise
- Chrétiens et musulmans dans la France d'aujourd'hui, Michel Lelong
- SRI ou SNRM, Vincent Féroldi
- Manifeste citoyen des musulmans de France

L'islam victime de la politique française
- Citoyenneté et islam : comment sortir du piège ? Boutros Hallaq

Regards
- Un chrétien converti à l'islam, Dominique-Mehdi Doulain
- "Islam et démocratie", réactions de Mohammed Benali
- "Situation de la France", un livre de Pierre Manent - Compte-rendu de Michel Jondot

Questions impertinentes
- D'un musulman à un chrétien : Naissance de Jésus et celle du Prophète
- D'un chrétien à un musulman : Ce n'est pas cela l'islam ?

La rubrique de Maître Maurice Buttin
Les jeunes musulmans des banlieues

Mis en ligne le 30 novembre 2016

Voeux des chrétiens pour l'Aïd el-Kébir 2016
Mis en ligne le 12 septembre 2016

Après l'attentat dans une église !
le 26 juillet 2016

Mis en ligne le 26 juillet 2016

Voeux des chrétiens pour l'Aïd 2016
Mis en ligne le 5 juillet 2016

Une nouvelle rubrique : Vingt ans d'histoire en 2015

Approches 92, Mes-Tissages, La Maison islamo chrétienne...
Ces trois expressions désignent des tournants dans une histoire qui, toute modeste qu’elle soit, poursuit depuis 20 ans, un même but ambitieux : faire grandir la fraternité.
En ces temps que nous vivons, elle est mise à l’épreuve. Mais nous ne démissionnons pas.
Vous trouvez dans cette rubrique :

- Approches 92, le comité de rédaction
- Mes-Tissages, le comité de rédaction
- La Maison Islamo Chrétienne, le comité de réaction
- Au diapason de l'univers (avec le CCFD-Terre solidaire), Assan Ba et Nina Marx
- Les conditions du dialogue, Michel Jondot

Nouveau dossier : Quelle laïcité ?

L’opposition entre une grande partie des Français et les immigrés originaires d’un pays musulman est importante et alimentée par certains discours politiques d’extrême droite. La laïcité française permettra-t-elle de la surmonter ? « La Maison Islamochrétienne » tente de se tenir à la charnière de deux mondes. Elle voudrait permettre à chacun d’être fidèle à ses convictions religieuses tout en vivant avec lui une authentique fraternité.

La laïcité telle qu'elle est vécue
- Un musulman dans la cité, Mohammed Benali
- Devrais-je faire semblant ? Abdel-Rahmène AZZOUZ
- Le dépassement du religieux, Michel Jondot

Toute une histoire
- La loi de 1905, Michel Poirier
- Une cause juste, hélas souvent dévoyée, Jean-Michel Cadiot
- L'islam en France et l'islamiquement correct, Sadek Sellam

Laïcité en danger
- "La laïcité falsifiée", Luc-André Leproux
- En France des musulmanes ont peur, Christine Fontaine
- Musulman - Citoyen, Paul Blanquard

Questions impertinentes
- D'un musulman à un chrétien : Egalité des chances pour les enfants ?
- D'un chrétien à un musulman : Du vin à table ?
Mis en ligne le 20 avril 2016

La rubrique de Maître Maurice Buttin
Palestine et laïcité
Mis en ligne le 20 avril 2016

Témoignage de femmes musulmanes
offert aux chrétiens pour Pâques 2016

Leïla et les femmes de La Caravelle
Nous l’appellerons Leïla. Elle travaille avec Michel Jondot et Christine Fontaine dans une cité de la banlieue parisienne : La Caravelle à Villeneuve-la-Garenne. Elle anime un atelier pour des femmes musulmanes que rejoignent épisodiquement des non-musulmanes. Leïla traduit pour nous ce que vivent les femmes qu’elle rencontre tous les jours. C’est leur manière de souhaiter aux chrétiens « Joyeuses Pâques » : elles espèrent recevoir le concours de chrétiens pour sortir de la peur mutuelle. Elles voudraient avec nous ouvrir un passage (une Pâque)…
Mis en ligne le 5 avril 2016

Archives 2015 Archives 2014
Archives 2013 Archives 2012 Archives 2011
Archives 2010 Archives 2009 Archives 2008